Faire défiler pour voir tout le contenu
Indice de risque Echelle de risque Risque
0 - 20 1 Très faible
20 – 40 2 Faible
40 – 60 3 Moyen
60 – 80 4 Elevé
80 – 100 5 Très élevé

 

Note :

Lorsque les prévisions climatiques ne sont pas favorables à une activité des tiques ou des puces, cela ne signifie pas que celles-ci ont été éradiquées mais plutôt qu’elles sont entrées en dormance dans l’environnement.

Les populations d’arthropodes ne dépendent pas uniquement des conditions climatiques, même si celles-ci ont une influence fondamentale. D’autres facteurs clés vont intervenir dans leur écologie et devraient également être pris en compte, comme par exemple le biotope ou les populations d’animaux sauvages (rongeurs, cervidés, sangliers, renards, lapins hérissons etc.). Dans notre modèle l’ensemble des facteurs n’intervenant pas directement dans le calcul sont considérés comme non limitant malgré leur variabilité intrinsèque.

Les vétérinaires sont des professionnels qui connaissent les risques associés aux parasites. Ils sont les mieux placés pour donner des conseils avisés sur les risques associés localement à une maladie en prenant en compte l’intégralité des paramètres. Parlez-en à votre vétérinaire.

 
​​